Bienvenue au Lycée Polyvalent René Char
Lycée général, technologique et professionnel
AVIGNON
 

Vous connaissez MEDAKA BOX ?

mardi 22 janvier 2019, par Grandin


Voici un article écrit par l’un des membres de l’Atelier Manga (Théo, 2nde 4) sur sa série préférée. MEDAKA BOX Medaka Box est un manga Shounen parodique terminé faisant 22 tomes. Il est écrit par Nisio Isin et dessiné par Akira Akatsuki, il est publié en France chez Tonkam depuis 2009. La série a également eu le droit à une adaptation en un anime de deux saisons faisant 12 épisodes, chacune animée par les studios GAINAX. RESUME  : Medaka Kurokami, première année à l’académie Hakoniwa (équivalent de notre lycée en France) a été fraîchement élue au poste de présidente du conseil des étudiants. Accompagnée de son ami d’enfance Zenkichi Hitoyoshi au poste de gérant des affaires générales, elle va chercher à compléter son conseil tout en s’occupant des problèmes qui touchent de près ou de loin à l’académie. Misogi Kumagawa est un élève de la classe -13 il est l’antagoniste principal du 3e arc narratif du manga. Le dernier épisode l’anime lui est également dédié. Kumagawa se bat avec d’énormes vis qu’il arrive à matérialiser et obtient différents pouvoirs tout au long du manga. Le principal étant le « All Fiction » permettant de « rendre fictif » (d’annuler) quasiment n’importe quoi selon la limite du personnage (car il ne maîtrise pas entièrement son pouvoir) . Misogi Kumagawa est sans aucun doute mon personnage préféré tout manga confondu, et sa personnalité y est pour beaucoup. Il appartient à la catégorie des « négatifs », qui sont des personnes ayant des pouvoirs défiants les lois de la réalité et dont l’apparition a été rendu possible par un traumatisme ou une enfance difficile. Le cas de Kumagawa est un peu différent : il est juste né comme ça « sous une mauvaise étoile ». De ce fait, il se définit lui-même comme un éternel perdant. Mais ce n’est pas tout, derrière tout ça se cache un manipulateur qui n’hésite pas à tricher pour parvenir à ses fins. Mais ce que j’aime le plus chez ce personnage, c’est son côté imprévisible qui peut rendre dingue les autres personnages, alliés comme ennemis. PERSONNAGE N°1 : Misogi Kumagawa Najimi Ajimu, ou Anshin’in, est ce qu’on pourrait basiquement appelé une divinité. Elle a 3 402 193 822 311 ans, plus de 12billiards de pouvoirs, est immortelle, ultra-intelligente et plein d’autres trucs encore… Elle est l’antagoniste du 4e arc narratif du manga, son but étant de créer un héros « artificiel » pouvant battre l’héroïne, Kurokami Medaka. Anshin’in est un personnage appartenant à la catégorie des « inégaux », composée d’uniquement deux personnages : Ajimu et son acolyte Hanten Shiranui. J’aime énormément ce personnage pour plusieurs raisons, la principale étant le fait qu’elle brise presque constamment le 4e mûr, comme dans l’extrait du manga ci-dessus. Elle contribue beaucoup au côté parodique du manga, c’est même à son arc narratif que le manga est devenu réellement parodique, bien qu’il avait déjà entamé sa transformation lors de l’arc des négatifs. Najimi Ajimu est un personnage très marquant, au même titre que Kumagawa, ce sont à eux seuls deux arguments pouvant vous pousser à lire le manga. PERSONNAGE N°2 : Najimi Ajimu

 
Lycée général, technologique et professionnel Bienvenue au Lycée Polyvalent René Char – 2, rue Pierre-Auguste Renoir - 84033 AVIGNON – Responsable de publication : Mme Pascale GARREC
Dernière mise à jour : vendredi 18 septembre 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille