Bienvenue au Lycée Polyvalent René Char
Lycée général, technologique et professionnel
AVIGNON
 

Le camp des Milles

mercredi 1er avril 2015, par Begel

« Ce fut une journée intéressante, affirment les élèves, par rapport aux différentes disciplines scolaires notamment l’histoire et la philosophie »

Pour le volet historique c’est la révision du programme sur la Seconde Guerre mondiale, où l’histoire locale rejoint l’histoire nationale en particulier si l’on insiste sur le fait que le camp des Milles a vu transiter 200 000 personnes de 38 nationalités et de religions différentes.
Il s’agit d’une ancienne tuilerie qui a fermé lors de la grande crise de 1929, et accueilli les premiers internés en 1939 dit « ennemis » de la patrie.
C’est ensuite un camp de transit pour Auschwitz, camp d’extermination à partir du 22 juin 1940 (hommes, femmes, puis enfants ).
En 1942 le camp est fermé, il est ensuite destiné à stocker des armes.
De 1947 à 2006 une famille marseillaise reprend les activités de la tuilerie et en 2012 c’est l’ouverture du camp mémoriel.

Pour le volet réflexif plusieurs thèmes ont pu être abordés lors de notre visite en particulier l’art et l’enfermement : de nombreux artistes et intellectuels ont été internés dans le camp, Bellmer, Wols, Springer, Max Ernst. Nous avons pu visiter Die katacombe nom donné à un espace du four réservé aux représentations théâtrales et de cabaret. Il y aussi une fresque restaurée dans le réfectoire des gardiens qui tenait lieu de propagande pour le régime de Vichy : cette œuvre a été détournée par des symboles de résistance. De même certaines œuvres témoignent d’une création pour résister par exemple la Danseuse noire de Wols mais aussi les Apatrides de Max Ernst.
Le thème de la propagande est particulièrement intéressant et nous met en confrontation directe avec les notions de responsabilité et d’engagement.
Victime ou bourreau, qu’est-ce que j’aurais fait ? Et que dois-je faire aujourd’hui pour prévenir « la bête immonde » ?
Il s’agit d’être attentif aux préjugés, au terreau favorable à toute discrimination. Il s’agit aussi de prendre conscience de la banalité du mal et du pouvoir de l’obéissance aveugle.
La visite se termine par un cheminement sur le chemin des Déportés, aboutissant au Wagon du souvenir. Nous avons été très sensibles au sort des enfants contraints de partir dans des camps d’extermination. Dans l’ensemble cette journée nous a permis de réfléchir, en dehors du cadre scolaire, sur notre présent et sur notre futur.

 
Lycée général, technologique et professionnel Bienvenue au Lycée Polyvalent René Char – 2, rue Pierre-Auguste Renoir - 84033 AVIGNON – Responsable de publication : Mme Pascale GARREC
Dernière mise à jour : vendredi 18 septembre 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille